Partagez 
     
 

La réponse

Caroline G.
Titre: Expert engagé 1  

Le 25/09/2014

Bonjour. Tout dépend de ce que contient votre clause bénéficiaire. Si vous avez nommément choisi un bénéficiaire, comme par exemple un conjoint ou un parent, cette clause reste la même quelles que soient les évolutions connues par votre famille (divorce, mariage, naissance…). Il vous faut donc penser à la modifier. En revanche, si la clause indique « à mes héritiers » ou « à mes enfants », votre bébé sera automatiquement pris en considération. 

0

membres
ont remercié Caroline

Remerciez la !