Partagez 
     

 Assurance sports d'hiver : dévalez les pistes en toute tranquillité !

Publié le 08/09/2016

Après avoir attendu plusieurs mois, les vacances d'hiver sont enfin arrivées. Ski alpin, snowboard, luge… peu importe le moyen tant que vous descendez les pistes tout en profitant du paysage. Mais un séjour aux sports d'hiver peut vite prendre une autre dimension : accident, jambe cassée, luxation d'épaule… Pour vous prémunir contre ce type de risques, une seule solution : l'assurance sports d'hiver. En quoi consiste-t-elle ? Quelle assurance choisir ? Découvrez vite ses principales caractéristiques.

Les questions que vous vous posez

Faut-il s'assurer pour les sports d'hiver ?

  • L'assurance sports d'hiver n'est pas obligatoire mais vivement recommandée. En effet, elle prend en charge les frais médicaux et de secours en cas d'accident. Par ailleurs, si vous causez un accident impliquant un tiers, elle couvre votre responsabilité civile. Les frais liés à votre séjour tels que les forfaits de remontées mécaniques sont, quant à eux, pris en charge en cas d'interruption de votre séjour.

 Quelle assurance choisir ?

  • Choisir une assurance sports d'hiver adaptée à ses besoins et à ses pratiques est primordial. C'est pour cela que plusieurs compagnies d'assurance vous proposent différentes formules.
     

Pour bien choisir votre assurance sports d'hiver, vous devez :

  • vérifier la prise en charge du sport pratiqué : ski alpin, ski de fond, snowboard, luge…
  • évaluer les garanties dont vous avez besoin : frais de recherche et de secours, frais médicaux et d'hospitalisation en France ou à l'étranger, bris d'équipement, rapatriement…
  • vérifier l'étendue de ces garanties : vos enfants et votre conjoint sont-ils également couverts ?
  • choisir la durée de votre assurance sports d'hiver : temporaire ou annuelle ?
  • comparer le montant des franchises qui seront à votre charge en cas d'accident.

Bon à savoir : le hors pistes et les compétitions ne sont généralement pas pris en compte dans les assurances sports d'hiver.

Que faire en cas de sinistre ?

  • Étape 1 : déclarez le sinistre
  • Vous devez signaler le sinistre à votre assureur. Pour cela, référez-vous à la procédure de déclaration prévue dans votre contrat d'assurance. Néanmoins, nous vous conseillons d'envoyer à votre assureur un courrier recommandé avec accusé de réception dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre.
  • Étape 2 : prouvez le sinistre

Il vous appartient de bien conserver vos factures afin de prouver le cas échéant, le montant du préjudice subi.

Astuce : Vous avez déjà une assurance habitation, santé ou une assurance protection accidents de la vie ? Ces contrats peuvent déjà prendre en charge votre responsabilité civile, les dommages corporels, l'assistance en cas d'accident, ou encore inclure une garantie neige et montagne. C'est le cas par exemple lorsque vous réglez les frais relatifs à votre séjour de sports d'hiver avec une carte bancaire haut de gamme. Pensez à vérifier avec l'outil "Diag à doublons" le contenu de vos contrats pour éviter d'être couvert deux fois contre le même risque.


En savoir plus : Accidents de sport : quelles assurances faire jouer ?
 

copyright Particulier et Finances Editions mai 2016 Isabelle BUFFLIER

Par