Partagez 
     

 Assurance scolaire : vos enfants sont-ils bien protégés ?

Publié le 08/09/2016

Bientôt la rentrée, avec ses joies, ses soucis et une question récurrente : faut-il souscrire une assurance scolaire pour son enfant ou son adolescent ? Parce qu'un enfant à l'école, au collège ou au lycée peut être aussi bien victime qu'auteur d'accidents ou de dommages, mieux vaut se poser les bonnes questions et savoir s'ils sont bien protégés.

Qu'est-ce qu'une assurance scolaire ?

C'est une assurance qui couvre votre enfant pendant sa présence dans le cadre scolaire mais aussi lors de ses trajets domicile-école, aller comme retour.

Cette assurance n'est pas censée garantir l'enfant pour les activités qu'il pratique en dehors de l'école. Sachez toutefois que certains assureurs proposent des contrats mixtes avec assurance scolaire et extra-scolaire, couvrant aussi l'enfant hors cadre scolaire. Comparez donc les contrats, certains pour le même prix peuvent être plus intéressants que d'autres.
 

Est-ce une assurance obligatoire ?

Contrairement à ce que les parents pensent souvent cette assurance n'est pas obligatoire pour les activités organisées dans le cadre scolaire (gymnase, piscine..). Et cela malgré le petit formulaire qu'on vous demande de remplir avec insistance à la rentrée. C'est notamment le cas dans les écoles publiques, car les établissements privés peuvent poser des exigences qui leur sont propres.

En revanche, l'assurance devient obligatoire, dès que l'établissement organise des activités ou sorties facultatives en dehors des horaires et du cadre scolaire : voyages, classes de neige ou vertes, séjours linguistiques, visites de musées… Un certificat de prise en charge de l'enfant par une assurance est souvent exigé pour s'y inscrire et y participer.


Que couvre une assurance scolaire ?

Elle prend en charge aussi bien les accidents subis par l'enfant que les dommages qu'il peut causer à ses camarades. Elle comporte donc une garantie accidents corporels (remboursement des soins et appareillages médicaux, capital invalidité ou décès) et une garantie responsabilité civile.

Certaines assurances scolaires vont même plus loin et proposent d'autres garanties (contre le vol ou le racket, soutien scolaire à domicile en cas d'immobilisation, prise en charge psychologique …).

Bon à savoir

L'assurance scolaire ne couvre pas les accidents causés par l'enfant avec un véhicule à moteur (scooter, cyclomoteur, trottinette à moteur..). C'est l'assurance du véhicule qui prend alors le relais.

Où souscrire une assurance scolaire ?

Au sein des établissements scolaires, les associations de parents dans le public et les établissements privés eux-mêmes peuvent proposer la souscription de contrats. Mais vous avez toujours le choix de souscrire votre propre contrat.

Renseignez-vous auprès de votre assureur habituel (assurance habitation, assurance automobile…). Il peut vous proposer une assurance adaptée, couvrant à la fois les activités scolaires comme extra-scolaires de votre enfant.

Une assurance superflue ?

La responsabilité civile de votre enfant est sans doute déjà prise en charge par votre assurance multirisques habitation. De même, si vous avez déjà une garantie accidents de la vie (GAV) pour votre famille, elle couvre sans doute aussi votre enfant lors de ses activités scolaires comme extra-scolaires. Relisez les clauses des contrats déjà souscrits, il est possible que l'assurance scolaire que vous vous apprêtez à souscrire soit superflue.

En savoir plus : Activités extra-scolaires : faut-il souscrire une assurance ?

copyright Particulier et Finances Editions mai 2016 Isabelle BUFFLIER

Par