Partagez 
     

 Assurance moto, scooter, quad : ne partez pas en roue libre

Publié le 16/05/2013

Alors que les deux ou trois-roues se multiplient dans les rues, les assurances aussi. Il est important de souscrire à la bonne police pour protéger son véhicule comme les tiers. Taille de la cylindrée, utilisation, type de protection sont autant d'éléments qui doivent être intégrés dans votre police d'assurance. Retour sur les informations à évaluer avant de souscrire à une assurance deux ou trois-roues.

Les questions que vous vous posez

1Est-il obligatoire de faire assurer son deux-roues ?

La loi impose à tout conducteur de moto, scooter, quad, tricycle ou side-car roulant à plus de 6km/h de faire assurer son véhicule.  L'assurance obligatoire est celle dite de la «responsabilité civile ». Cette police couvre l'ensemble des dommages matériels et corporels causés à des tiers par le conducteur du véhicule ou par ses passagers lors de l'accident. Il s'agit du minimum imposé par la loi. L'absence de souscription à ce type d'assurance est soumise à une peine d'amende, de suspension de permis et/ou de mise en fourrière du véhicule.

2Quelle assurance choisir ?

Il existe différents contrats qui varient en fonction du type de deux-roues et de l'utilisation qui en est faite. Vous devez souscrire à une assurance adaptée.

  • Contrat d'assurance deux-roues « classique » : si vous l'utilisez comme votre moyen de transport, la police d'assurance doit inclure, en plus de l'assurance responsabilité civile, une assistance aux personnes et aux véhicules, une assurance contre les vols et les incendies, dommage tous accidents, et une garantie pour le matériel annexe (vêtements et accessoires). Faites attention aux conditions appliquées à la police : selon un petit ou un gros cube, si vous roulez en ville ou à la campagne, si vous êtes expérimenté ou non, le prix de votre assurance moto peut varier.
  • Contrat d'assurance deux-roues « tout-terrain » : si votre deux-roues est aussi votre passion et que vous préférez rouler sur des chemins boueux que sur du macadam. Ce type d'assurance intègre généralement une protection responsabilité civile et conducteur solitaire renforcée.
  • Contrat d'assurance deux roues « quad, side, trike » : quel que soit votre véhicule - moto avec side-car, quad ou trike (moto à trois roues), vous devez adapter l'assurance. Les garanties sont les mêmes que pour une moto ou un scooter, mais la police d'assurance varie selon le type de véhicule.

Lors de la signature, vérifiez bien les termes du contrat comme la durée. Ils sont généralement renouvelables automatiquement mais il existe des contrats limités dans le temps. Regardez aussi les dates et les types des échéances, ainsi que les garanties essentielles.

3Que faire en cas d'accident avec mon deux-roues ?

Etape 1 : Rédigez un constat avec les autres véhicules impliqués.

  • Cela doit être fait que vous soyez à l'origine ou victime de l'accident.  Ce constat doit être réalisé en autant d'exemplaires que de véhicules impliqués. Si l'autre conducteur refuse de le remplir, vous le remplissez seul, mais relevez la plaque d'immatriculation et le modèle de son véhicule.

Etape 2 : Envoyez le constat à votre assureur pour faire jouer l'assurance.

Astuce : Si vous conduisez un scooter, soyez vigilant face à la problématique du vol. Leur poids léger et leur succès en font une des premières cibles de vol de deux-roues. La franchise vol de votre scooter peut être baissée de 50% si vous utilisez une protection adaptée. La plupart des mutuelles proposent aussi des diminutions si votre scooter est protégé par deux procédés antivol.

Par