Partagez 
     

 Assurance déménagement : mode d'emploi

Publié le 22/05/2013

Tout le monde est confronté au moins une fois dans sa vie au stress du déménagement. Faire les cartons, ne rien oublier, respecter la date butoir, être sûr que les déménageurs ne vont pas changer de date ou perdre certains de vos biens… Pour vous prémunir contre ce type de situation et déménager en toute sérénité, il existe une solution efficace : l'assurance déménagement.

Les questions que vous vous posez

1Est-il obligatoire de faire assurer son déménagement ?

En tant que particulier, vous n'êtes pas obligé d'assurer votre déménagement. En revanche, votre déménageur a l'obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette assurance vous protège contre les dommages qu'il pourrait causer aux biens déménagés, ainsi que contre tout manquement aux conditions du contrat. Mais attention ! Elle ne couvre pas les évènements excluant la responsabilité du déménageur (catastrophe naturelle, accident de la circulation), le vol ou le bris de certains objets, le vice propre au bien (si votre bien était déjà usé ou abîmé) ni les incidents imputables au client. Pour toutes ces raisons, une assurance déménagement peut donc être utile..

2Quelle assurance déménagement choisir ?

Les assurances déménagement sont généralement proposées par les entreprises de déménagement elles-mêmes ; leur coût est alors intégré au tarif de la prestation proposée. Vous pouvez cependant refuser d'y adhérer et en souscrire une auprès de l'assureur de votre choix.

Attention : certaines polices d'assurance habitation incluent des assurances déménagement pour tous les biens placés dans l'habitation et pour les détériorations qui peuvent y survenir lors du déménagement (griffures sur la peinture, rayures de parquet…). Vérifiez le niveau de couverture de votre assurance habitation et, le cas échéant, demandez une extension de garantie à votre assureur.

Bon à savoir : votre assureur est susceptible de collaborer avec des sociétés de déménagement déjà agréées. N'hésitez pas à le contacter pour connaître la liste de ces sociétés ; vous bénéficierez ainsi de l'expertise d'entreprises sélectionnées, et de démarches de remboursement facilitées.

3 Comment me faire dédommager en cas de perte ou de dégradation durant mon déménagement ?

  • Étape 1 : la constatation des dégradations
  • Listez les dégradations et/ou les pertes sur la lettre de voiture ou le bulletin de livraison remis au terme du transfert de vos biens dans le nouveau logement. Ce document représente une sorte d' « avis de réception » faisant foi, sur lequel vous listez votre décharge ou vos réserves concernant le déménagement.
  • Étape 2 : le dédommagement
  • En cas d'acceptation de votre réclamation par le déménageur, vous devez lui communiquer le montant des dommages occasionnés pour vous les faire rembourser.
  • En cas de rejet de votre réclamation par le déménageur, vous devez lui faire parvenir un courrier de protestation, dans lequel figurera l'ensemble des dégradations relevées. Mais attention ! Vous n'avez que 10 jours pour faire jouer votre droit de recours. Le lancement de la procédure se fait alors par courrier recommandé avec avis de réception.

Attention !  Vous n'avez que 10 jours pour faire jouer votre droit de recours. Le lancement de la procédure de recours se fait par courrier recommandé.

Astuce : la partie la plus importante de votre contrat de déménagement est la déclaration de valeurs. C'est sur ce document que vous faites figurer l'intégralité des biens déménagés ainsi que leurs conditions si nécessaire. En cas de litige, ce document sera utilisé. Il est donc primordial de le remplir honnêtement et exhaustivement.

Par