Partagez 
     

 Assurance auto : l'assurance conducteur indispensable

Publié le 09/09/2016

Vous êtes à l'origine d'un accident automobile ? Un automobiliste vous a percuté et a pris la fuite ? Sur une route de campagne, vous avez percuté un animal et votre véhicule est endommagé ? Dans toutes ces hypothèses, il est possible que vous soyez blessé ou votre véhicule endommagé. Vos propres dommages vont-ils tout de même être pris en charge par votre assurance ? Tout dépend de votre assurance conducteur.

Pas de garantie du conducteur incluse dans une assurance au tiers

L'assurance automobile obligatoire dite assurance au tiers, couvre uniquement les dommages causés par un véhicule à moteur en cas de collision avec un autre véhicule (auto ou moto), un piéton ou un cycliste.

Seuls les  dommages corporels et matériels, subis par la personne du véhicule heurté ainsi que ses passagers et les dommages subis par un piéton ou cycliste ou encore un passager du véhicule à l'origine de l'accident sont indemnisés.

En revanche, le conducteur à l'origine de l'accident, qu'il soit ou non fautif, n'est pas indemnisé de ses propres dommages, qu'ils soient physiques et/ou matériels.

Ainsi si le conducteur d'un véhicule, auto ou moto, a un accident seul (ex : heurt avec un animal sauvage) sans qu'un autre véhicule à moteur soit impliqué, il ne peut pas se faire indemniser par l'assurance au tiers du conducteur de l' autre véhicule...puisqu'il n'y en pas.

Bon à savoir :Si l'accident est du au comportement fautif d'un piéton ou d'un cycliste, le conducteur du véhicule impliqué peut toutefois agir en justice contre lui à condition de prouver sa responsabilité civile (ex : faute à l'origine de l'accident).

Une garantie conducteur limitée avec une assurance tous risques

Avec une assurance tous risques ou tous accidents, les garanties sont identiques à celles d'une assurance au tiers.  En plus, le conducteur peut voir indemniser ses propres dommages physiques et matériels, et ce, même s'il a un accident seul ou est considéré comme seul fautif dans l'accident.

Mais attention, les contrats tous risques qui comprennent cette garantie conducteur n'indemnisent pas les dommages subis par le conducteur de la même manière.

Quant aux dommages corporels, suivant les contrats, peuvent être indemnisés:

  • les dépenses de santé non prises en charge par la Sécurité Sociale ou une complémentaire santé (frais médicaux et chirurgicaux, médicaments, appareillage…),
  • le dommage pécuniaire subi du fait d'un arrêt de travail ou d'une incapacité permanente (perte de salaires…) par le conducteur mais aussi par les personnes à sa charge (conjoint, enfants) du fait de son incapacité de travail ou de son invalidité, voire de son décès,
  • d'autres dommages découlant des dommages corporels subis (ex : besoin d'une tierce personne pour accomplir les actes de la vie courante).

Quant aux dommages matériels, les clauses sont tout aussi variables. Certaines conduisent à indemniser intégralement le conducteur, d'autres à une indemnisation limitée par un plafond maximum ou une franchise, qui laisse à la charge du conducteur une partie des dommages de faibles montants.

Deux formules possibles d'assurances conducteur

Les assureurs proposent le plus souvent deux types d'assurance conducteur :

  • celle attachée au seul conducteur, quel que soit le véhicule conduit par lui. En clair, si vous souscrivez une telle garantie, vous êtes automatiquement couvert que vous conduisiez votre propre véhicule ou un autre (location, prêt, ...),
  •  celle attachée au seul véhicule : quel que soit le conducteur du véhicule assuré, celui-ci est garanti en cas d'accident. Cette garantie peut-être intéressante en cas de multi conducteurs dans une même famille ou de prêt régulier à des proches.

Bien comparer les contrats

La diversité des offres sur le marché,impose de comparer attentivement les garanties proposées à l'aide par exemple de sites comparateurs d'assurances ou d'un courtier, travaillant avec plusieurs assureurs.. L'assurance tous risques n'est pas forcément la panacée, contrairement à ce que l'on peut croire. Une assurance au tiers complétée par une bonne garantie conducteur, comme une garantie incendie/vol/bris de glace peut revenir moins chère qu'une garantie tous risques, parfois moins protectrice du conducteur.

 

copyright Particulier et Finances Editions mai 2016 Isabelle BUFFLIER

Par