Partagez 
     

 Activités extra-scolaires : faut-il souscrire une assurance ?

Publié le 08/09/2016

En dehors de son établissement scolaire, votre enfant n'est a priori pas assuré. Il semble alors nécessaire de choisir une assurance spécifique pour les activités auxquelles il peut participer, avec ou sans vous, durant l'année scolaire et aussi pendant ses vacances. Mais cette assurance dite extra-scolaire est-elle vraiment utile?

Une assurance extra-scolaire pour quoi faire ?

A l'école, au collège ou au lycée, les accidents ou dommages causés à ou par votre enfant au cours de ses activités sont couverts :

- soit pendant les heures de cours ou les trajets domicile-école, par l'établissement scolaire et sa propre assurance (responsabilité de l'établissement ou de son personnel),

- soit en dehors de ces heures ou trajets, par une assurance scolaire spécifique qu'on vous demandera légitimement de souscrire à la rentrée ou avant le début de l'activité (voyages, visites, classes vertes ou de neiges…).

En revanche, pour les activités organisées de manière indépendante en dehors de l'école, notamment pour les loisirs pratiqués au sein d'autres structures ou avec vous, ou pendant les vacances, il ne sera a priori pas couvert. C'est alors une assurance extra-scolaire qui peut prendre le relais.

Une assurance extra-scolaire pour quels risques ?

L'assurance extra-scolaire a l'avantage de couvrir les risques de votre enfant 24h/24, toute l'année, pendant les vacances ou lors de ses déplacements. Pas d'intérêt, l'idée étant qu'il soit couvert tout le temps, quel que soit l'endroit où il se trouve et quelle que soit l'activité, une assurance temporaire ne poursuit pas ce but.

Cette assurance comporte comme l'assurance scolaire :

  • une garantie responsabilité civile pour les accidents ou dommages causés par votre enfant à un de ses camarades,
  • une garantie individuelle accidents, en cas d'accident ou de blessure subi seul par votre enfant.

Sachez toutefois que souvent, comme pour l'assurance scolaire, ces activités peuvent déjà être couvertes par :

  • votre assurance multirisques habitation, sans surcoût, au titre de de la garantie chef de famille responsabilité civile,
  • la garantie famille accidents de la vie (GAV), éventuellement souscrite, pour les accidents ou dommages subis par toute la famille dont votre enfant.

Etudiez donc bien vos contrats ou téléphonez à votre assureur, l'assurance extra-scolaire peut être superflue : inutile de vous assurer pour un risque déjà couvert car vous ne serez pas mieux pris en charge.

Activités à risque, attention à la prise en charge

Certains sports ou activités dits "à risque" sont rarement couverts par l'assurance multirisques habitation, la garantie accidents de la vie (GAV) ou l'assurance extra-scolaire.

C'est souvent le cas de la plongée sous-marine, de l'escalade, du rugby, des sports de combat, du parachutisme et du golf.

Mieux vaut donc souscrire une assurance spécifique si votre enfant pratique un de ces sports. Contactez la fédération du sport correspondant, qui a souvent les coordonnées d'un assureur qui couvre sa pratique.

Bon à savoir

Si votre enfant porte des équipements particuliers (lunettes, lentilles, prothèses…), questionnez votre assureur sur les modalités d'indemnisation ou de remplacement en cas d'accident et optez le cas échéant pour une extension de garantie.

Et pour les activités à l'étranger ?

Là encore, certaines assurances couvrent les séjours des enfants à l'étranger, d'autres non. Si ce n'est pas le cas, une assurance voyage peut aussi prendre en charge garantie responsabilité civile et individuelle accidents. Pensez aussi à regarder votre contrat de carte bancaire. Certaines cartes haut de gamme (Premier,  Gold…) couvrent la responsabilité civile et les accidents causés à leurs bénéficiaires, y compris les enfants, à condition de régler le séjour avec elles.

En savoir plus : Accidents de sport : quelles assurances faire jouer ?

copyright Particulier et Finances Editions mai 2016 Isabelle BUFFLIER

Par